dimanche 21 octobre 2007

Corto Maltese : Mu

Je viens de relire la bande dessinée de Hugo Pratt, dernière aventure de Corto Maltese. Il s'agit de la version luxueuse de l'album, publiée en 1992 (ISBN 2-203-34410-5, 270 pages) et aujourd'hui relativement rare, qui contient toute une partie introductive vraiment intéressante. J'ai la chance de disposer de cet ouvrage en l'empruntant à la médiathèque de mon lieu de travail. Cette version est, à mon avis, une réussite remarquable par tout cette partie introductive vraiment très bien faite et propice à aiguillonner l'imagination.

Cette première partie se divise ainsi sur 100 pages :
- Les Atlantes, 14 pages par Hugo Pratt d'un dialogue entre Corto Maltese et Raspoutine sur les Atlantes. Ce chapitre est illustré de magnifiques aquarelles de Hugo Pratt, d'une reproduction photographique (figurine en bronze d'un guerrier à 4 yeux et 4 bras), d'une planche extraite de L'écriture sacrée primitive de l'humanité de Herman Wirth, d'une carte montrant les itinéraires supposés des Peuples de la Mer (ces fameux envahisseurs méditerranéens dont nous reparlerons un jour)
- Une vieille carte allemande de la Mer des Caraïbes
- Le labyrinthe, un article de 4 pages de Augusto Bruni sur ce symbole
- Des reproductions de gravures et bas-reliefs
- 14 pages reproduisant le Codex Troano, avec 5 pages largement commentées
- 10 pages d'extraits du Codex Borgia
- Les premiers colons, un article de 40 pages de Addy Devolder, abondamment illustré, faisant le bilan des grandes explorations depuis l'antiquité, et des récits de l'Atlantide et de Mù
- Churchward : chimères ou réalité ? un article de 6 pages de Gianluigi Gasparini sur James Churchward, ses ouvrages sur Mù, et l'enthousiasme qu'ils ont déclenché, notamment en union Soviétique
- Une carte nautique faisant un zoom sur la zone nautique où se déroule l'aventure de Corto

Cette partie introductive est excellente, et m'a moi-même poussé à me documenter sur les nombreuses pistes engagées (notamment sur les Peuples de la Mer). Oserai-je le dire, c'est sans doute même cet ouvrage qui a relancé le présent projet : reconstruire un monde ancien, un monde rêvé, un monde impossible...


L'aventure de Corto Maltese, en elle-même, est vraiment très étrange. Un peu dans la continuité de l'album précédent, Les Helvétiques, il s'agit d'une aventure essentiellement onirique, où Corto suit une quête initiatique et labyrinthique, guidé par des fantômes très anciens. Corto Maltese explore les souterrains sous des ruines aztèques, et rencontre les survivants de peuples très anciens, et des traces des Sardes, des Templiers, des Moaï... Mais il passe une grande partie de cette aventure à rêver, drogué, ou affecté par l'ivresse des profondeurs. A la fin de son aventure, l'île mystérieuse est détruite... Où est la réalité ? Est-ce important ?

Bref, une aventure un peu folle de Corto Maltese, et une introduction riche et très mouvementée. Si vous pouvez mettre la main sur cette version de luxe de l'album, n'hésitez pas !

Liens :
- Site officiel sur Corto Maltese
- Article Wikipedia sur l'album

Aucun commentaire: