dimanche 28 octobre 2007

Un jeu de rôle occulte : Aletheia

Voilà un petit article pour vous parler d'un jeu de rôle tout récent, qui a peu de liens avec notre sujet mais qui est intéressant tout de même : Aletheia, publié par la société américaine Abstract Nova, déjà responsables de l'excellente troisième édition de Heaven & Earth, et du très étonnant Noumenon.

Dans Aletheia, les joueurs sont membres d'une organisation nommée Seven Dogs Society, qui enquête sur les divers phéomènes paranormaux du monde. Au fil de leurs enquêtes, les personnages découvriront que tous ces phénomènes (OVNI, pluies de grenouilles, fantômes, crop circles...) ont une explication globale, impliquant la Kabbale et la physique quantique, la théorie des cordes en particulier.

Les membres de la Seven Dogs Society sont dotés de pouvoirs psychiques, et ils découvriront qu'ils ont hérité de ces pouvoirs par leur généalogie un peu particulière...

Les pouvoirs psychiques, impliquant la manipulation des dimensions de l'espace-temps, et au-delà, ne sont pas vraiment transposables dans d'autres jeux, car très liés au Grand Secret du jeu. Il n'y a pas vraiment de télépathie, par exemple.

De même, malgré la présence de ruines antiques et des allusions à d'anciennes civilisations (Maya, notamment) et malgré la possibilité optionnelle de voyager dans le temps, Aletheia n'est pas vraiment un jeu consacré aux civilisations anciennes.

Bref, aucun rapport avec notre projet, sinon une présentation assez séduisante d'un Grand Secret et l'importance des pouvoirs psychiques. Néanmoins, c'est un jeu de rôle tout à fait digne de la grande famille des jeux-de-rôles-à-secrets, d'autant plus que le jeu est complet en un seul livre, ce qui est rare dans ce genre de jeux...

Notez que les cinq pages du Codex Usher, manuscrit mystérieux au coeur du jeu, ont été réalisées par Jennifer Rodgers, excellente illustratrice dont nous avions déjà parlé l'autre jour, au sujet de Dictionary of Mu.

Liens :
- Le site de l'éditeur Abstract Nova
- La fiche du jeu sur le GROG

Aucun commentaire: