mardi 12 août 2008

La Caucase, mosaïque de peuples

La guerre déchirant actuellement la Géorgie, a bien entendu des origines politiques et économiques, mais elle met également en lumière l'extraordinaire variété des peuples de la région du Caucase...

Cette région montagneuse entre Caspienne et Mer Noire a eu longtemps la réputation (sans doute fausse) d'être le berceau des peuples de race blanche, comme semble le montrer la détestable apellation Caucasian utilisée par les anglo-saxons pour désigner les personnes à la peau claire. On peut en effet le croire si l'on observe la variété des ethnies et des langages de la région : indo-européens (Ossètes...), altaïques (Azéris...) et caucasiens. Dans la famille ataïque, on trouve même des mongols dans la région (les Kalmouks). Lénine était à moitié Kalmouk (comme le footballeur Youri Djorkaeff, d'ailleurs).

Le groupe linguistique caucasien est lui-même assez controversé... Les langues caucasiennes ne se ressemblent pas beaucoup entre elles, notamment entre le nord et le sud du Caucase. Il y a cependant des similarités (caractère agglutinant, etc.) qui permettent à certains linguistes d'identifier ce groupe. Il y a même des rapprochements linguistiques plus lointains : certain rattachent le basque, certaines langues amérindiennes et d'autres (tibétain, sumérien, étrusque...) aux langues nord-caucasiennes (théorie déné-caucasienne). D'autres, comme Michel Morvan, osent suggérer un groupe plus large qui comprendrait également les langues dravidiennes.

(Carte issue de Wikipedia, originellement dessinée par la CIA)

Dans le cadre de notre projet Le règne de Mu, nous nous baserons sur les théories de Churchward : les migrations de l'humanité se sont faites par les océans. Aux Antipodes du Continent de Mu, frontière naturelle, le Caucase fut l'aboutissement de la migration pour plusieurs peuples variés ... notamment les Ouighours (dont les indo-européens descendent, selon Churchward), les Dravidiens (cf Michel Morvan) et les Cara-Maya (Atlantes).

Formidable laboratoire linguistique et ethnique, le Caucase a intéressé de nombreux savants, comme Georges Dumézil qui a étudié les légendes ossètes et la langue oubykh, etc. Il devrait être également un exemple de cohabitation entre peuples ... l'actualité nous dira si la paix reviendra un jour et si les peuples de cette magnifique région arrivront enfin à vivre ensemble dans le respect de leurs cultures.

Aucun commentaire: