mercredi 6 mai 2009

Le basque pour les nuls

Je viens de me procurer en librairie Le basque pour les nuls, un ouvrage sur la langue basque qui semble tout à fait correspondre à ma démarche personnelle de touriste linguistique : moins pointu qu'un ouvrage spécialisé, moins riche qu'une méthode complète (façon Assimil), plus complet qu'un guide de conversation, et également bon marché à moins de 6 euros pour un livre de poche de 188 pages.

Le basque est une langue très intéressante, puisque c'est a priori la plus vieille langue d'Europe. C'est l'une des seules langues d'Europe non indo-européenne, avec les langues finno-ougriques (hongrois, estonien, finnois, same) et sémites (le maltais). On ne lui a formellement trouvé aucun lien avec d'autres langues, sauf peut-être certaines langues du Caucase, qui seraient elles-même à rapproche de certaines langues du nord de la Russie et de l'Amérique du Nord, dans le cadre d'une super-famille de langues déné-causacienne. Mais ce n'est qu'une théorie ; l'un de ces jours je vous résumerai L'origine des langues de Merritt Ruhlen, dont j'avais déjà brièvement parlé, et qui tente de démontrer l'existence de ces familles de langues, voire la probabilité d'une langue-mère.

A propos du basque et des langues du Caucase, la sympathique linguiste Harriette Walter, invitée récemment de l'émission scientifique La tête au carré sur France Inter, avait donné la théorie des aires latérales comme explication de leur proximité. Il aurait existé autrefois au sud de l'Europe des langues apparentées sur des territoires contigus ; descendant du Nord, les Indo-Européens auraient repoussé vers l'ouest certaines populations (qui seraient devenus les Basques, ainsi que les Ibères), et d'autres vers l'est (qui auraient fini par se concentrer dans le Caucase, cernés de toutes parts par les Indo-Européens et les Türks).

Je vous reparlerai du basque une fois que j'aurai eu le temps de parcourir cet ouvrage ! Un de ces jours, il faudra aussi que l'on fasse un petit tour des théoriques linguistiques (théorie de la vague, théorie des aires latérales...).

Aucun commentaire: