mardi 28 septembre 2010

Déjà Vu

Déjà Vu est un film de Tony Scott, sorti fin 2006. Il n'est pas consacré au phénomène de paramnésie (le déjà-vu au sens psychologique), mais c'est un très intéressant film traitant de causalité et de trames temporelles. L'affiche du film, ainsi que la bande-annonce du film, entretient cette confusion.

Le film commence par un spectaculaire attentat sur un ferry à la Nouvelle-Orléans. Doug Carlin, héros du film interprété par Denzel Washington, est un agent de l'ATF (Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives) enquêtant sur cet événement. Cette enquête va le mener à participer à un projet gouvernemental secret : l'analyse des événements passés grâce à une machine expérimentale ouvrant une fenêtre d'observation vers le passé. La limite technique est que cette observation ne peut se faire que précisément 4 jours et 6 heures vers le passé, il est impossible de faire des retours arrières ou avances rapides ... cette observation ne peut se faire également que sous une zone géographique limitée (sauf à utiliser une extension portative de la machine).

Au fil du film, on découvre que la fenêtre temporelle n'est pas à sens unique ; il est possible d'envoyer des informations vers la zone observée ! Le film change alors d'orientation, et c'est là que les cinéphiles et amateurs de voyage temporels se délectent... Le héros n'a plus pour but simplement de découvrir les responsables de l'attentat, mais également de faire en sorte de sauver les victimes dans la réalité observée, et notamment une jeune femme (jouée par Paula Patton) au coeur de leurs investigations.

Néanmoins, au cours du film, on s'aperçoit que la réalité courante a déjà subi l'influence de ces passages temporels ... est-ce que les tentatives du héros pour modifier le temps n'auraient eu strictement aucune effet, puisqu'il n'existerait qu'une seule ligne temporelle, où les différentes manipulations ne seraient parvenues qu'à brouiller les pistes, mais pas à sauver les centaines de victimes ?

Ce film est extrêmement intelligent, et qui sollicite la réflexion du spectateur. Je ne vous gâche que partiellement la surprise en vous révélant que la fin du film décrit une réalité où l'attentat est évité, et est couronnée par un happy-end surprenant mais finalement très logique. On peut avoir plusieurs opinions sur la théorie temporelle qui sous-tend le film : une chronologie unique mais très élastique (option fantastique) ou alors une multiplicité de lignes temporelles (option SF).

Personnellement, je penche sur l'existence d'au moins 3 lignes temporelles (l'article Wikipedia en suppose 4, voir plus bas) qui sous-tendent le film :
- au moins une ligne (totalement absente du film) sans intervention temporelle : il faut bien que ça ait commencé quelque part !
- une ou plusieurs lignes avec des interventions temporelles ratées, notamment l'une d'entre elles qui forme l'essentiel du film avec ses preuves troublantes (la disparition de Minuti, la phrase "u can save her", la destruction du repaire du méchant avec l'ambulance...)
- une ligne finale où les interventions temporelles sont parvenues à éviter l'attentat

Hormis les réflexions expliquées plus haut, le film a également de nombreux autres intérêts, comme un suspense très bien mené, et des scènes vraiment spectaculaires. Le clou du spectacle est une incroyable scène de poursuite automobile trans-temporelle, le héros poursuivant de jour à travers une circulation dense le terroriste roulant de nuit sur une route dégagée, grâce à une fenêtre temporelle portative ! En dehors de Denzel Washington et Paula Patton, il y a également d'autres excellents interprètes dans ce film, comme Val Kilmer en chef d'équipe, Jim Caviezel en terroriste, et Adam Goldberg dans l'inévitable rôle de l'ingénieur chargé des explications sur les paradoxes temporels. Et la ville de la Nouvelle-Orléans, à peine quelques mois après l'ouragan Katrina, est un décor vraiment très bien exploité.

Bref, voilà l'un de mes films préférés de ces dernières années, et une excellente surprise de la part de Tony Scott !

Liens :
- Fiche Allociné du film
- Article Wikipedia sur le film, qui raconte et explique le film en détails, et postule au moins 4 lignes temporelles.
- Article Wikipedia sur le phénomène de paramnésie (le déjà-vu)

Aucun commentaire: