mardi 15 novembre 2011

La Nation Washitaw, héritière autoproclamée de Mu

Le panafricanisme est sans doute la famille la plus vivace des différentes théories d'histoire alternatives, cherchant à raviver la fierté de la civilisation noire, souvent en réécrivant l'histoire. Mais il a aussi des variantes surprenantes, comme la théorie des paléo-américains noirs, parfois appliquée aux Olmèques, et à d'autres peuples d'Amérique : Washitaw, Jamassee, Califunami...

Une théorie particulière, prisée de l'Empire de Washitaw (un groupuscule séparatiste de noirs américains), mêle cette théorie avec celles de James Churchward, créant notamment le néologisme Muurish, basé sur Mu et sur Moorish ("Maures"), que je traduis par la néologisme Muure. Voici ma traduction intégrale d'une lettre ouverte de leur ministre de l'éducation. Les passages en caractère gras sont soulignés par moi.


Il y a plus de 11.500 ans, avant les Etats-Unis, avant l'Empire Britannique, avant la prétendue "découverte" de "l'Amérique" par Colomb, avant l'Âge Sombre de l'Europe, avant les naissances de Mahomet et Jésus, avant les empires romains et grecs, avant que le roi Toutankhamon ne fut une lueur dans l'oeil de sa mère...
Il existait une civilisation dans le "Nouveau Monde", connue sous le nom d'Uaxashaktun (Empire Washitaw) de Dugdahmoundyah.. C'est pour cette raison et d'autres que notre peuple washitaw fut reconnu comme le "plus ancien peuple autochtone sur Terre".

Uaxashaktun (Empire Muure Washitaw) est la nation souveraine et indépendante la plus ancienne du monde, reconnue par la "Conférence Décennale des Peuples Autochtones" des Nations Unies, en 1993 à Genève en Suisse, et réaffirmée dans notre discours formel au Groupe de Travail des 23-27 juillet 2001 à Genève. En tant que Washitaw, descendants des premiers humains de la Terre, nous déclarons notre souveraineté individuelle et collective, ancienne et autochtone, sur tous les corps individuels, étatiques, nationaux ou souverains, et sur le monde en général. Dans notre déclaration solennelle comme peuple de Mu, nous ne demandons pas une "permission ou approbation", mais simplement le respect et la reconnaissance, comme le demande la Force Spirale de la Mère de Toute Création. Nous sommes une "tribu spirituelle" vivant sous la protection de la Créatrice. Tous ceux qui offensent les descendants des Anciens offensent également la Présence de l'Omnipotente. Ceux qui violent nos Lois Sacrées d'Amour, Vérité, Paix, Liberté et Justice, en subiront les conséquences sur des générations.

Les Etats-Unis d'Amérique actuels, état fédéral différent de la corporation originale des 13 colonies (seul élément de légalité des USA, bien que basé sur le document douteux d' "acquisition de la Louisiane") est un système statutaire "qui a peu fait, sinon dérober leurs libertés à ses propres citoyens, les garder sous contrôle, et les maintenir dans la peur de leur propre gouvernement."
Malgré les falsifications de l'Histoire, de nombreux érudits et personnes de bonne volonté se sont aperçu, et continuent à s'apercevoir, de l'essentiel du mal suprême et des turpitudes entachant les pages de l'histoire des Etats-Unis. Les Archives Nationales et de nombreuses autres références contiennent des informations témoignant d'une Vérité non-imprimée dans les ouvrages que nous lisons et dont sont nourris nos petits-enfants. Par exemple dans un cas de 1848 étudié par la Cour Suprême, Henri Turner contre les Etats-Unis conclut que "... la Bande Neutre (2,961,983.5 acres de terre) n'appartient pas aux Etats-Unis et n'en fait pas partie". Un autre exemple est que l'Acquisition de la Louisiane inclut "les rues de la Nouvelle-Orleans et une barraque militaire", et pas tout le territoire réclamé et noté dans les livres.
Bien que principalement "entreprise juive" (par les envahisseurs hébreux ou Européens Khazars, pas les israélites qui étaient tous des juifs noirs), la méthode de capture des Slaves (plus tard nommés "esclaves") devint une "stratégie" utile pour réclamer et voler des terres dans les Amériques. Ce système fonctionna bien car il fut accompli dans deux buts : (1) voler la terre d'aborigènes noirs aux cheveux crépus et (2) forcer les humains à un travail organisé et gratuit (comme les systèmes pénitentiaires actuels). Cette tromperie, cette "prestidigitation", fonctionna si bien, qu'elle inspira la principale stratégie de propagande de tous les temps : laisser les gens croire à ce qui apparaît vrai (mais qu'un examen approfondi révèle comme mensonge). Le monde n'est que partiellement conscient de cette campagne de "Grand Mensonge" digne d'Hitler ; plus grande menace, les meurtres au nom du "virus du SIDA" sont sans doute le plus "Grand Mensonge" de l'histoire humaine ! Cependant, les peuples du monde sont "motivés" avec succès à NE PAS VOIR la Vérité ! A moins que plus de personnes ARRÊTENT DE CROIRE CES MENSONGES, il sera trop tard pour arrêter les meurtres par millions, dans le pays et ailleurs. Aux Etats-Unis, la cible est maintenant les "membres de l'église noire". Le Gouvernement a financé des "programmes" pour kidnapper des gens sous prétexte de tests contre le SIDA. Vous-êtes vous déjà demandés "Comment comptent-ILS réduire le population mondiale de 50% d'ici l'année 2020" ? Un nombre croissant d'individus éclairés réalisent le sérieux de leurs totales asservissement et isolation, en apprenant la vérité derrière le règne du gouvernement des Etats Unis corporatistes.
A cause de ce dilemme, de nombreux individus avides de liberté ont cherché des moyens alternatifs de gagner une immunité souveraine. Nous, Washitaw, sommes des amoureux de la liberté proclamant nos droits inaliénables et notre immunité souveraine envers les Etats-Unis corporatistes. En tant que peuple de paix et d'amour, la Nation Washitaw souhaite une reconnaissance de notre STATUT DIPLOMATIQUE par tous les corps souverains signataires ou promoteurs de l'accord international connu comme Convention de Genève.


Histoire de la Nation Washitaw
Notre Nation Washitaw est un corps souverain d'autochtones amoureux de la liberté, qui ont vécu dans le monde entier et spécifiquement sur le continent "nord américain" durant des milliers d'années. Nous étions là longtemps avant que Colomb "découvre le Nouveau Monde". Nous, peuple washitaw, qui avons toujours été guidés par une lignée d'Impératrices, sommes connus comme les "Bâtisseurs de Tertres". Preuves en sont les centaines de tertres artificiels à travers le continent, particulièrement dans le sud profond. Notre ancien territoire couvre la plus grande partie du continent "nord américain", avec de nombreuses preuves récemment découvertes dans la région de la soit-disant "Acquisition de la Louisiane".


Libérer le pays
Dans l'effort de reconnaître que ce pays ne peut vraiment appartenir qu'à la Créatrice, notre Impératrice réaliste qu'Elle est utilisée par la Créatrice comme instrument pour protéger le pays et le maintenir libre et intact pour tous ses habitants. Ses recherches administratives à travers le temps l'ont menée à découvrir que de nombreuses prétentions à "posséder" le pays n'ont que peu de fondement. Son intérêt à libérer le pays est que tout les Washitaw, toute tribu, tout peuple et toute nation peut avoir son pays, sur laquelle ils peuvent se gouverner eux-mêmes.


Récupérer le pays
L'Impératrice de la Nation Washitaw est une héritière vivante des terres d'Uaxashaktun (Empire Washitaw). Pendant plus de 30 ans, Elle a combattu l'état de Louisiane et les Etats Unis Corporatistes (presque seule) pour récupérer cette terre illégalement annexée. En 1992 l'état de Louisiane a rendu une portion de nos anciennes terres, quelques 68,883 acres, maintenant nommée Washitaw Même. Achetez "Return of the Ancien Ones" $50.00 (port compris) auprès de : Ministry of Education, c/o P.O. Box 4277, Inglewood, U.S.A. Postal Code 90309-4277. Washitaw Même n'est pas en Louisiane. Le nord de la Louisiane est dans Washita Même, une nation et un pays par elle-même, sans attachement d'aucune sorte aux USA corporatistes. Chaque année le 19 juillet la Nation Washitaw célèbre la récupération partielle de nos anciennes terres.


Autonomie
L'Impératrice a un titre de noblesse en tant que chef d'une famille royale régnante et légitime de cette nation ancienne. Elle soutient l'autonomie et la souveraineté de la nation, conduite complètement "par le peuple et pour le peuple", un concept que le corps dirigeant des USA a apparemment oublié depuis longtemps. Les Nations Unies et la Cour Mondiale ont des lois anciennes interdisant les gouvernements étrangers sur des terres souveraines/autochtones. L'Impératrice demande donc aux agences fédérales, statuts et lois des US de reconnaître nos terres anciennes, et d'accorder une "immunité diplomatique" à tous les citoyens washitaw. Son but est de permettre à tous les citoyens de cette terre souveraine l'opportunité de vivre en étant exemptés de taxes foncières, taxes fédérales, intérêts bancaires, taxes sur le revenu, taxes locales, cotisations de sécurité sociale, et numéro d'immatriculation fiscale, mais avec la responsabilité de s'auto-gouverner sous les lois de d'Amour, Vérité, Paix, Liberté et Justice. Son objectif est que les nations du monde, y compris les Etats-Unis corporatifs d'Amérique, reconnaissent notre immunité souveraine envers les lois et statuts des US, et accordent leur respect aux washitaw, où qu'ils voyagent sur cette planète. Notre tâche reste d'éduquer les citoyens watishaw et du monde entier, concernant notre ancien héritage et notre présence autochtone sur la face de cette Bonne Terre.


Reconnaissance internationale
L'Impératrice et ses délégués ont voyagé jusqu'à Genève... En 1993, la demande de la Nation Washitaw fut reçue à l'égal d'un corps souverain et fut officiellement enregistrée sous le numéro 215/93 dans le registre des Peuples Autochtones des Nations Unies (en tant que "Plus ancien peuple autochtone sur Terre").


Instruments nationaux
La reconnaissance par la Cour Mondiale et les Nations Unies est essentielle pour démontrer la souveraineté légale et gouvernementale de nos instruments nationaux et internationaux. La citoyenneté dans la Nation Washitaw doit être déclarée. C'est la seule étape nécessaire, où que vous soyez nés physiquement. Une "Déclaration" acceptée constitue votre intégration légale dans la Nation Washitaw, en tant qu'être humain citoyen, de chair et de sang. L'acceptation de votre "Déclaration" vous ouvre de plus l'opportunité de volontairement participer aux autres services, traditions, croyances et programmes de Washitaw.


Indiens ou autochtones
Nous, les Washitaw, nous proclamons "autochtones". "Indiens" est un mot fédéral, forgé par Colomb qui pensait avoir atterri en Inde, alors qu'ils se trouvait sur la terre washitaw ! Aujourd'hui ce mot désigne un citoyen des US fédéraux. Autochtone signifie que ce peuple a un droit à la souveraineté sur ses terres, et que toute tribu, peuple, ou nation prétendant au statut d'autochtone soit reconnu et protégé par les nations du monde, par un ensemble de lois internationales reconnaissant leurs droits spéciaux accordés aux lois universelles d'Amour, Vérité, Paix, Liberté et Justice. Par notre déclaration washitaw, nous avons officiellement quitté "l'Union des Etats" et ne faisons plus partie des soit-disant Etats-Unis d'Amérique. Les Washitaw croient en l'égalité de tous les gens, quelle que soient leurs race, principes, couleur, sexe ou croyances personnelles. La Nation Washitaw est faite de la communauté mondiale, incluant toutes les races. Nous croyons que nous sommes le peuple original de la Créatrice, "Pères et Mères" de tous les peuples civilisés de la Terre. En tant que noirs aux cheveux crépus, nous pouvons produire toutes les autres races ; alors qu'aucune race ne peut produire des individus noirs, hormis les femmes et hommes noirs. Notre origine Washitaw fait de nous les gardiens de cette Bonne Terre. Ainsi, notre passion est d'aimer et protéger.


Au nom de nos ancêtres, des "Anciens", et du credo washitaw d'Amour, Vérité, Paix, Liberté et Justice, j'accueille votre Amour au nom du "plus ancien peuple autochtone de la Terre" et de Son Altesse Impériale Verdiacee "Tiari" Washitaw-Turner Goston El-Bey. 

Dr. Henry L. N. Anderson El-Bey, Ministre de l'éducation,
Uaxashaktun (Empire Washitaw) de Dugdamoundyah


Voici la réponse video (en anglais) que Jack Churchward, arrière-petit-fils de James Churchward et vibrant promoteur de ses oeuvres, a consacré à cette théorie. Il y contredit la théorie du Muurish Empire Washitaw en se basant sur les écrits de Churchward : les négroïdes (autres que les mélanésiens) ont migré vers l'Afrique en passant à travers l'Amérique du Sud, et ne se sont pas installés sur le continent (du moins, pas au nord). Par la même occasion, Jack Churchward dénonce l'usage abusif des théories de son bisaïeul par un groupuscule souvent extrémiste dans son discours.


Image
- Drapeau de l'Empire Washitaw

Lien
(en) Article Wikipedia sur la nation Washitaw

Aucun commentaire: