lundi 14 novembre 2011

Le troisième oeil

Le troisième oeil est une fameuse figure ésotérique, symbolisant la conscience de soi, l'éveil à la spiritualité, voire des perceptions extra-sensorielles. Mais il s'agit également d'un phénomène biologique avéré.

Ce troisième oeil existe physiquement chez plusieurs batraciens et reptiles (particulièrement chez les jeunes sphénodons), même s'il n'existe plus qu'à l'état de vestige chez les mammifères et oiseaux.

Chez certains reptiles et batraciens (cf la photographie), le 3e oeil est visible sous le forme d'une petite écaille grise translucide (foramen pariétal), entre les deux yeux latéraux ou derrière la tête. Il est capable de percevoir des variations de lumière ou un mouvement, ce qui lui permet, par exemple, de réagir rapidement à l'attaque d'un oiseau. Cette perception de lumière permet également de régler le rythme biologique de l'animal ; le 3e oeil continue à remplir ce rôle chez les oiseaux.

Chez les mammifères dont l'homme, cet oeil s'est atrophié et rétracté dans le cerveau, devenant ce que l'on appelle la glande pinéale (ou épiphyse). Désormais aveugle, la glande a gardé quelques fonctions liées au rythme biologique, notamment comme productrice de mélatonine, l'une des hormones réglant le sommeil. Elle a également une certaine importance dans le déclenchement la maturité sexuelle.

Connue depuis l'antiquité (Gallien au IIe siècle), la glande pinéale a souvent été considérée comme l'oeil intérieur de l'homme. Descartes en a fait le siège de l'âme humaine, par où elle perçoit le matériel. Cette interprétation, fidèle à la tradition ésotérique et reflet d'une certaine vérité biologique, sera évidemment recyclée dans Le règne de Mu, où l'épiphyse aura un grand rôle dans la maîtrise des pouvoirs psychiques !

Lien
- Article Wikipedia sur le 3e Oeil (biologique)
- Article Wikipedia sur le 3e Oeil (ésotérique)

Illustrations
- Grenouille-taureau, image issue de Wikipedia
- Schéma de Descartes, libre de droits

Aucun commentaire: