mardi 29 novembre 2011

Touranisme et héritage de l'Empire Ouïghour

Ouralo-altaïque est un adjectif décrivant des familles de langues de type agglutinantes réparties sur la plus grande partie de l'Eurasie, de la Hongrie à la Yakoutie, et par extension les différents peuples parlant ces langues. La répartition de ces langues s'explique historiquement par les migrations et invasions au fil des siècles, par des peuples de cultures nomade au départ, ayant souvent fondé des civilisations durables.

Mais qu'est-ce qu'un peuple exactement ? Est-il défini par une langue, une ethnie, un territoire ? Le flou autour de cette notion a permis le succès d'idéologies unificatrices cherchant à raviver un sentiment d'appartenance à une vaste culture commune, notamment le Panturquisme et le Touranisme.

Le Panturquisme professe une unification des peuples de langue et de culture turque. Il s'est développé dans le plus puissant des pays turcs, la Turquie, revendiquant des territoires en Asie centrale et orientale, y compris le pays des ouïghours (aujourd'hui inclus dans la Chine). Au début du XXe siècle, cette idéologie fut la base du mouvement des Jeunes Turcs de sinistre mémoire, en raison du génocide arménien qu'ils ont planifié. Mustafa Kemal Atatürk, fondateur de la Turquie, combattit les aspects les plus extrémistes de cette idéologie, qui subsiste encore aujourd'hui, chez certains partis nationalistes, souvent combinées à l'islamisme. Mais il a eu des conséquences plus pacifiques, comme les échanges culturels, politiques et commerciaux entre ces territoires de culture commune.


 Le Touranisme est une idéologie professant l'unification de tous les peuples touraniens, cette expression recouvrant tous les peuples de langue ouralo-altaïque, y compris lorsque la classification de ces langues est douteuse (aïnou, coréen, japonais...). Certains adeptes du Touranisme vont encore plus loin en supposant que d'anciennes langues méconnues faisaient partie de cette famille, comme le scythe (pourtant une langue Iranienne) ou le sumérien... Cette idéologie est surtout professée par certains groupuscules hongrois, et se base sur des hypothèses contestables, contrairement au Panturquisme qui a un fondement linguistique évident.

James Churchward lui-même était fasciné par ces hypothèses, qu'il avait intégrées dans ses théories sur le monde antédiluvien. Pour lui, les premiers colons de Mu qui avaient colonisé les autres continents étaient les Ouïghours qui s'étaient installés en Asie il y a plus de 300 000 ans, avant d'essaimer sur la plus grande partie de l'Eurasie. Et, notamment, les Aryens étaient des descendants directs des Ouïghours... Même s'il avait une vision peu flatteuse des Aryens, selon lui responsables de l'éradication de l'héritage de Mu, cela signifie tout de même que les Touraniens ont forgé notre civilisation actuelle ! Nous en reparlerons, Jack Chuchward revient régulièrement sur ce sujet dans son blog et ses podcasts...



Liens
(fr) Article Wikipedia sur le Panturquisme
(en) Site http://www.hunmagyar.org/ sur le Touranisme

Images
- Drapeau du Turkestan-Oriental (pays ouïghour, appelé Xinjiang par la Chine)
- 2 cartes des peuples touraniens, issues du site http://www.hunmagyar.org/
- Carte de l'Asie antédiluvienne, par James Churchward

Aucun commentaire: